Hello,

La création du jour prend des allures poétiques pour nous laisser en suspens le temps d’un orage d’été. Par ces temps de canicules, quelques nuages seraient parfois les bienvenus, et de légères gouttes de pluie nous apporteraient un peu de fraîcheur. Faute de leur présence, imaginons les au coeur de l’assiette, pour un dessert frais et léger, mariant l’acidulé du citron et l’amertume légère du thé matcha, au goût si particulier.


Pour ce dessert, tout est parti du thé matcha, rapporté du Japon par un ami. Le matcha a un parfum très puissant. Consommé sous forme de thé il est amer et on retrouve quelques notes végétales, un parfum d’herbes séchées. Je ne l’affectionne pas particulièrement sous forme de boisson car l’amertume prend le dessus et agresse un peu trop à mon goût. Équilibré par l’apport de matière grasse, il se révèle plus doux et ses notes végétales prennent le dessus sur l’amertume.

J’ai donc choisi de l’associer au chocolat blanc, dans une ganache montée qui offre une texture mousseuse et légère. Pour apporter de la fraîcheur à l’ensemble., j’ai choisi les notes acidulées du citron jaune.

Côté texture, un crémeux, une mousse et l’apport de croquant avec la meringue et le sablé aux graines de chia qui se trouve sous le dôme au citron.

Pour les formes et la présentation, je me suis inspirée de l’univers fleuri et molletonné de Viktor and Rolf (1) (Instagram Viktorandrolf), qui est emprunt de poésie. J’ai aussi choisi comme ambiance la cérémonie du thé au japon, moment suspendu où le calme est de rigueur. Pour le dôme au citron, à vous d’imaginer un soleil ou une marguerite selon vos envies…

Et vous, aimez vous le thé matcha ?

Belle semaine,

Alice M.